3 étapes pour vaincre vos peurs (fichier gratuit à télécharger)

peurs_6

La peur vous  gâche la vie, vous empêche d’avancer ? Vaincre la peur est possible. Peut-importe les raisons ou les situations qui vous préoccupent, dans cet article vous découvrirez les 3 étapes pour vaincre vos peurs. Et en bonus, recevez un fichier à télécharger gratuitement, pour identifier et visualiser  vos peurs afin d’y faire face plus facilement. 

Etape 1) Comprendre le mécanisme de la peur

Qu’est-ce que la peur ?

La peur est une émotion primaire et normale tout comme la joie, la colère, ou la tristesse. Le rôle de la peur est de nous protéger d’un danger en envoyant des signaux d’alertes à notre corps. La peur se déclenche lorsque notre esprit pense que notre vie est en danger de manière imminente.

Comme toute émotion, la peur est initiée par une pensée, comme par exemple : « Je vais mourir ». Mais nous n’avons pas forcément conscience que cette pensée traverse notre esprit. Parfois, ce mécanisme agit tellement rapidement que nous ne nous rendons même pas compte qu’il s’est déclenché.

Sans l’émotion de la peur, l’être humain ne serait plus de ce monde aujourd’hui. En effet, seules les espèces ressentant la peur ont survécu lors de l’évolution de l’espèce humaine.

En bref, cette émotion qui nous a permis de survivre lors de notre évolution, nous a suivi jusqu’à aujourd’hui, et se manifeste de la même manière. Cependant, aujourd’hui, les véritables moments de danger de mort physique ou sociale sont rares. Ce qui ne nous empêche pas de ressentir cette émotion et même parfois qu’elle nous gâche la vie.

Comment la peur agit-elle sur notre organisme ?

Lorsque notre cerveau reçoit un stimulus externe (sonore, physique ou psychologique), notre organisme va entrer en état de choc. Lorsque l’organisme discerne ce danger, les glandes surrénales vont augmenter leur sécrétion d’adrénaline et d’autres neurotransmetteurs.

Notre organisme va alors se mobiliser afin de fuir ce danger ou se défendre (accélération des battements du cœur, tremblement, agitation, paralysie, tensions des muscles etc.). En effet, l’adrénaline agit sur le cœur, les vaisseaux sanguins et les muscles pour déclencher une action plus ou moins soutenue.

La peur est conçue pour qu’on ne puisse pas l’ignorer, ce mécanisme est donc très bien fait ! Cette réaction naturelle du corps, va pour certains, être bénéfique et permettra d’améliorer l’attention et la concentration. Et à contrario, pour d’autres, cette situation créera des symptômes inconfortables tels que des bouffées de chaleur, des réactions de l’épiderme (eczéma), des nausées, ou des maux de tête.

Mais à quoi sert la peur ?

La peur a comme objectif de nous avertir de la présence d’un potentiel danger et nous permettre de prendre les mesures pour nous protéger.

D’où viennent nos peurs ? 

Mais alors, si la peur est là pour nous protéger d’un danger, pourquoi sommes-nous parfois confrontés à des phobies irrationnelles telles que la peur des chats, des araignées, des serpents, du vide, ou même des endroits confinés ?

Le traumatisme : En effet, parfois elle peut avoir une origine due à un traumatisme, comme Arnaud : « Étant petit, j’habitais à la campagne et je me suis souvent fait piquer par des guêpes. Depuis je ne supporte même pas de les voir, elles me répugnent ! ».

L’origine ancestrale : Cependant, parfois nous ne connaissons pas exactement comment naissent les phobies ou peurs irrationnels. Certains scientifiques pensent qu’il est possible que nous ayons gardé en mémoire des peurs ancestrales d’une époque où il était, par exemple dangereux de s’exposer à une araignée parce que l’on risquait notre vie. Nous aurions gardé ces peurs depuis des siècles, afin de protéger notre espèce, ce qui explique peut-être certaines phobies que nous n’arrivons pas à expliquer.

La dimension biologique : Selon une recherche, la peur pourrait se transmettre. Reliés à des facteurs éducatifs et environnementaux, ces peurs peuvent amener des informations anxiogènes, voir phobiques. Mais qui sont les coupables ? C’est très souvent les parents. Inconsciemment, les parents peuvent transmettre des notions de dangerosités parfois irrationnelles, selon ce qu’eux-mêmes ont vécu auparavant. Éloïse nous raconte : « Ma maman est agoraphobe. Je l’ai vue se mettre dans des états terribles, lorsqu’elle était en état de crise. Nous devions éviter ces situations de foules durant toute ma jeunesse. Aujourd’hui, j’ai 35 ans et bien que j’aie aussi des peurs et des phobies, j’essaie de ne pas reproduire la même erreur avec mes enfants et ne leur impose pas de barrières à cause de ma peur irrationnelle, même si ce n’est pas toujours simple à mettre en place. »

peur_8

La peur, l’anxiété et les crises d’angoisse – Faite attention : ne confondez pas peur et anxiété !

La peur est le fait de voir arriver la menace, alors que l’anxiété revient à l’imaginer. Dans un cas, le danger est réel et dans l’autre il n’est qu’une hypothèse. A chaque fois que vous vous posez la question « Et si ? » alors vous invitez l’anxiété dans votre vie. Il faut savoir que l’anxiété est un phénomène normal. Cependant, les problèmes surviennent lorsque l’anxiété devient chronique et que vos glandes surrénales qui s’occupent d’augmenter la sécrétion d’adrénaline ne savent plus s’arrêter. A ce moment, vous êtes en stress permanent et tout devient prétexte à s’inquiéter.

Exemple :
Vous prenez l’avion et vous êtes persuadé qu’il va se cracher.
→ C’est de l’anxiété.

Vous vous promenez dans la nature et êtes persuadé qu’une guêpe va vous piquer.
→ C’est de l’anxiété.

Vous vous retrouvez face à un homme qui vous menace avec un couteau. Vous vous enfuyez.
→ C’est de la peur.

Etape 2) Identifier vos peurs

Identifier ses peurs pour mieux les combattre

Le premier défi pour maîtriser ses peurs est d’identifier leurs existence et leurs véritables sources. Parfois, nous cachons nos peurs ou hésitons à les admettre parce que nous avons honte. Identifier nos peurs comme irrationnelles ou disproportionnées est la première étape pour les surmonter.

J’ai créé pour vous un fichier provenant d’une méthode que j’ai découverte dernièrement, qui m’a extrêmement aidé. Il s’agit d’énumérer ses peurs comme étant des pots de confiture et de noter leurs intensités en remplissant le pot, plus ou moins, selon l’intensité de cette peur.

Cette technique permet de poser sur papier et se visualiser l’ampleur que ces peurs ont sur notre vie. C’est véritablement l’étape la plus importante si vous voulez passer à autre chose et aller de l’avant.

Etape 3) Surmonter vos peurs

Visualisez-vous comme quelqu'un qui n'a pas peur

En vous visualisant confiant dans une situation où vous avez peur, votre image visualisée sera finalement acceptée par votre subconscient. Votre image de vous-même, la façon dont vous vous voyez et dont vous vous percevez vous-même, est faussée par vos idées négatives. Une image positive de vous-même vous aidera à dépasser votre peur.

peurs_2

Affrontez votre peurs

L’un des meilleurs exercices que vous pouvez pratiquer pour dépasser votre peur est de vous résoudre à faire face à cette situation. Lorsque vous vous forcez à faire face à toute situation de peur dans votre vie, votre estime de vous-même augmente, et votre sentiment de fierté personnelle aussi.

Et un petit coup de pouce

Les Ondes Thérapeutiques Sacrées sont des programmes audios qui vous permettront de vous aligner à différentes ondes. En effet, il existe 9 Ondes Thérapeutiques Sacrées : 174hz, 285hz, 396hz, 417hz, 528hz, 639hz, 741hz, 852hz et 963hz.

Chaque onde possède ses propres bienfaits et couvre des parties du corps et des maux spécifiques. L’écoute de ces ondes thérapeutiques sacrées émettent de fortes vibrations (positives) à travers votre corps. Chaque vibration touchera chaque cellule de votre corps pour la permettre de se régénérer, d’évoluer ou encore de se transformer. En harmonisant chacune de vos cellules à la fréquence écoutée, votre corps se régénérera, évoluera et le processus de guérison de votre corps, de votre mental et de votre esprit sera enclenché.

Il existe une onde conçue spécialement pour surmonter ses peurs et ses phobies. Il s’agit de l’onde 396 HzCette onde thérapeutique sacrée est importante en raison de sa capacité d’atténuer et d’éliminer les sentiments de culpabilité et de peur que vous avez accumulés tout au long de votre vie.

A écouter une fois par jour, durant 15 minutes, ce son relaxant et apaisant, pourrait réellement devenir votre porte de secours pour vous sortir de vos plus grandes peurs et phobies.

peurs_1

Dorénavant, ne gâchez plus votre vie

Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour dépasser ces peurs qui vous gâchent la vie, vous empêchent d’être vous-même et d’atteindre vos objectifs! La vie est trop courte pour passer à côté de vos meilleurs moments et vos plus beaux rêves à cause de vos peurs. Dès aujourd’hui, VIVEZ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Satisfait ou Remboursé

Votre satisfaction, notre priorité!

+ de 20’000 clients

Partout dans le monde

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa